• Julien Lescs

L'IMPACT INVESTING, DANS LES MAINS DES MILLENIALS ET DES FEMMES




L’IMPACT INVESTING, C'EST QUOI ?


L’impact investing est une approche d’investissement visant à réconcilier la finance et notre société, en mettant le capital au service des enjeux sociaux et environnementaux. Né en 2007, le concept se réfère à des investissements conciliant un rendement financier attractif et un rendement extra-financier, appelé l’impact. Face à l’urgence des enjeux de notre planète tels que l’inégalité, la pauvreté, la dégradation environnementale et l’irresponsabilité de la surconsommation, l’impact investing voit le capital comme le vecteur ayant le levier d’action le plus robuste pour y remédier. Toutefois, tandis que quantifier la performance financière des investissements est aisée, le secteur peine à mesurer l’impact que ceux-ci génèrent. Malgré la floraison de divers acteurs, aucun standard, outil ou cadre ne s’est réellement imposé qui puisse s’appliquer à l’ensemble des besoins des investisseurs à impact. Pour autant que le secteur jouisse de beaucoup de transparence, la pratique de mesure d’impact est en l’état actuel désorganisée et floue. Pourtant, mesurer l’impact de tels investissements est essentiel pour la croissance du secteur et pour asseoir sa crédibilité en délivrant les résultats promis.



PHILANTHROPIE ET IMPACT INVESTING : 2 NOTIONS COMPLEMENTAIRES


Historiquement, les grandes familles entrepreneuriales mondiales et notamment les entreprises familiales américaines ont exercé via leurs family offices une longue tradition philanthropique : une activité gratifiante permettant de redonner à la société. Au travers de charités, de causes ou de fonds, 71% des family offices sont engagés dans des activités philanthropiques (UBS, 2020). Contrairement à ce que l’on pourrait penser, EY affirme que cette activité a elle aussi le mérite d’être menée avec professionnalisme et un engagement total, du fait que ses défis et récompenses se doivent être reconnus. D’après John D. Rockefeller III, la philanthropie serait une approche aventureuse pour financer des causes sociales impopulaires. Pour de nombreuses familles fortunées, la philanthropie est une mission long-terme utile pour enseigner aux futures générations la responsabilité et l’impact que la richesse peut avoir sur la société, renforçant dans le même temps les valeurs de la famille selon les causes qu’elle supporte, sa réputation et son ancrage sociétal sur les territoires où elle intervient.


Toutefois, la croissance de l’impact investing est en train de bousculer la tradition du don philanthropique pour aider les plus démunis. Alors que par définition, l’impact investing vise un rendement financier compétitif, tel n’est pas toujours le cas de la philanthropie. En ce sens, les familles les plus nanties remettent en cause le modèle traditionnel et se tournent graduellement vers l’impact investing, conciliant cette mission gratifiante à l’obtention d’un rendement financier. Autrement dit, l’objectif de la philanthropie reste le même, à savoir la promotion du bien-être de la société et l’accroissement de la valeur publique de l’entreprise, mais les moyens pour l’atteindre sont en pleine mutation.



UN CHANGEMENT D’ÉCHELLE POUSSÉ PAR LES MILLENIALS ET LES FEMMES


Indéniablement, c’est en faveur de l’impact investing que cette mutation s’opère, et elle est à l’image de la future génération de richesse. D’une part, cette tendance de l’impact investing est favorisée par les millenials, la génération née dans les années 1980 et 1990 et pour qui la technologie n’a pas de secret. D’autre part, cette tendance est menée par les femmes, dont le nombre de fortunées et ultra-fortunées n’a jamais été aussi haut. Selon J. Vanhoenacker (2020), partenaire chez Lombard International, les femmes devraient gérer 72 000 milliards de dollars, l’équivalent d’un tiers de la richesse mondiale, une augmentation de 41% depuis 2015. Quant aux millenials, ils hériteront de 30 000 milliards de dollars d’ici les 10 prochaines années. De par leur fortune, c’est à ces deux groupes qu’il incombera de contribuer à une meilleure cohésion sociale et une amélioration climatique au travers de la finance. Favorablement, il ressort que les millenials et les femmes ultra-fortuné(e)s attachent une importance particulière à la durabilité de leurs investissements, et que ceux-ci se fassent vers une cible précise.



UN FAMILY OFFICE À IMPACT POUR ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES FAMILIALES


Les entreprises familiales ont plusieurs enjeux à relever dans les 30 prochaines années :

  1. Réussir leurs mutations et leurs transitions sur leurs marchés

  2. Intégrer les nouvelles générations afin que celles-ci continuent le projet familial à travers les générations.

Cependant, plusieurs études ont récemment démontré que les nouvelles générations ne rejoindraient pas le mouvement familial, si l'entreprise historique ne s'engageait pas au-delà de ses actions philanthropiques vers un projet durable au niveau de l'entreprise familiale et de ses investissements, mais également dans l'allocation des actifs des actionnaires familiaux.


À cet égard, peu de family offices sont actifs dans l’impact investing, permettant de contribuer à consolider l'héritage et la préservation de la richesse à long terme. D’ici 5 ans, les family offices pourraient allouer 25% du portefeuille sous gestion à l’impact investing. D’après les estimations dressées par UBS (2020), les actifs sous gestion du secteur dépasseraient d'ores et déjà la barre des 500 milliards de dollars.


Au cœur de cet encours, le véhicule d’investissement privilégié est le Private Equity. Ce choix peut paraître évident car il est celui qui offre le plus de possibilités pour contribuer directement aux solutions. Comparativement aux différentes classes d’actifs par lesquelles l’impact investing peut se concrétiser, le Private Equity offre l’impact le plus tangible et le plus facilement et authentiquement mesurable. Pour les familles entrepreneuriales désireuses de s'orienter vers l'impact investing, il parait pertinent d’étudier la performance de leurs family offices sur cette compétence spécifique.


De leur côté, les family offices ont donc un rôle clé à jouer auprès de ces familles pour les accompagner sur différents sujet liés à l'impact investing. Ils peuvent les aider à :

  1. Clarifier leur vision et les valeurs de leur famille liées aux enjeux planétaires et à leur ancrage territorial ;

  2. Définir entre les générations une stratégie d’investissement à impact qui contribue à leurs objectifs d'impact social et environnemental ainsi qu’à leur réputation ;

  3. Structurer et professionnaliser leur rôle d’investisseurs.


Mais, les family offices ont avant tout, de fait, le devoir de monter rapidement en compétence sur différents sujets :

  1. Maîtriser les nouveaux modèles économiques et les enjeux de l'impact investing

  2. Dépasser la philanthropie et se professionnaliser sur les opportunités qu'offrent les investissements à impact social et environnemental

  3. Développer leurs capacités à mesurer l'impact pour le compte de leur famille.






141 views0 comments

Recent Posts

See All