METTRE SON CAPITAL AU SERVICE DE L'AMÉLIORATION CLIMATIQUE

Updated: a day ago


Face à l’urgence climatique et sociale, l’Organisation des Nations Unies a établi un ensemble de défis de développement durable à atteindre d’ici 2030. Ces défis s’articulent autour de 17 objectifs concrets pour un avenir durable et pacifique pour tous et à travers le monde entier. Ces objectifs, surnommés Objectifs de Développement Durable (ODD), sont un appel universel aux gouvernements, entreprises et particuliers pour relever les défis mondiaux que nous traversons, de la pauvreté à la dégradation environnementale en passant par la famine et l’injustice.


Dans cet article, Kanopé Impact analyse des alternatives d’investissement pour contribuer au 13ème ODD qui vise à lutter contre les changements climatiques.



Les changements climatiques atteignent désormais toutes les populations à travers le monde. Les conditions météorologiques changent, le niveau de la mer monte, les phénomènes météorologiques deviennent plus extrêmes et les émissions de gaz à effet de serre sont maintenant à leur plus haut niveau de l’histoire. Entre 1880 et 2018, la température moyenne dans le monde a augmenté de 1,0 degré Celsius. Pire, les scientifiques prédisent une nouvelle augmentation de 1,5 degrés dans les années à venir.


LES CHIFFRES CLÉS


L’empreinte carbone des français a augmenté de 20% entre 1995 et 2018. Au niveau mondial, il s’agit d’une augmentation de plus de 60% durant cette même période. La Chine représente 29% de ces émissions, les Etats-Unis 14% et l’Union Européenne 10%. Cette augmentation significative entraine de nombreux impacts sur la faune et les écosystèmes que nous connaissons aujourd’hui.


Dans le cas d’une augmentation de 3 degrés, les scientifiques rapportent que pas moins de 7 milliards de personnes seront exposées à des chaleurs extrêmes, 4 milliards à un stress hydrique, 742 millions à un risque de pénurie d’énergie, 2 milliards à de grosses difficultés agricoles, et plus d’1 milliard à des dégradations majeures de leur lieu de vie.


D’après l’ESRI France, dès le 29 juillet 2019, nous avions mondialement consommé toutes les ressources en carbone, en nourriture, en eau, en fibre, en terres cultivées et en bois de construction que notre planète est capable de régénérer en une année entière. Autrement dit, de août à décembre 2019, l’humanité toute entière vivait à crédit, en exploitant la planète bien au delà de ce qu’elle est en capacité de nous offrir. À la vue de la situation actuelle, à savoir un rythme effréné de consommation et des systèmes de production non-responsables, ce scénario est voué à se répéter en 2020 ainsi que dans les prochaines années.


Entre 1901 et 2010, le niveau moyen global de la mer a augmenté de 19 cm notamment à cause de la fonte des glaces dû à l’augmentation des températures. La banquise s’est rétractée durant chaque décennie depuis 1979, la perte de banquise atteignant 1,07 millions de km² par décennie.


QUELLES SOLUTIONS D’INVESTISSEMENTS POUR CONTRIBUER À CET ODD?


Il est désormais possible d’exiger plus de vos investissements qu’un rendement ajusté à un niveau de risque. L’impact investing, c’est mettre au coeur de votre stratégie d’investissement une troisième dimension, celle d’avoir un impact positif sur le monde.



Concernant la lutte contre le changement climatique, les thèmes d’investissement* sont les suivants:

  • Une stratégie d’adaptation au climat

  • La récolte et le stockage du CO2

  • Réduction des gaz à effet de serres

Avant de passer à la présentation de solutions d’investissements que nous avons identifiées, nous vous rappelons que la présentation qui va suivre ne constitue pas de la part de Kanopé Impact, une offre d’achat, de vente, de souscription ou de services de conseil en investissements financiers. Cette présentation est une analyse de données et de chiffres sans l’assortir du moindre commentaire ou jugement de valeur quant à son intérêt pour le lecteur. Cet article vise à illustrer comment le capital d’un investisseur peut contribuer à la résolution d’un enjeu auquel notre monde fait face. Les performances ou données chiffrées mentionnées sont des estimations des gestionnaires d’actifs communiquées à une période donnée et ne sont donc aucunement une garantie de la valeur dudit investissement dans le futur. Si vous désirez réaliser un investissement financier, veuillez vous adresser à votre conseiller qui pourra vous guider vers vos objectifs à la vue de votre situation civile, fiscale et patrimoniale et vous assurer de l’adéquation de l’investissement.

Stratégie d’adaptation au climat


La crise climatique ayant d’ores et déjà explosé, l’objectif n’est plus de l’empêcher mais de s’y adapter pour en réduire notre vulnérabilité et d’en compenser les événements pouvant intervenir. Même si nous parvenons à réduire les émissions, les effets du réchauffement climatique devraient durer plusieurs années, ce pourquoi la définition d’une stratégie d’adaptation est cruciale. Il est d’autant plus important de prévoir cette stratégie dans les pays en développement, en première ligne des changements climatiques et qui les subiront dès lors de plein fouet. Autrement dit, l’enjeu est d’offrir les mêmes possibilités d’adaptation à toutes les régions bien que leurs capacités soient différentes.


En Hollande, l’entreprise reNature a fait de sa mission la mise en place de nouvelles stratégies d’agriculture responsables en termes d’émission. Concrètement, reNature promeut, conçoit et met en œuvre l’agroforesterie régénératrice pour ramener la nature dans l’agriculture, restaurer les paysages, assurer la résilience économique des agriculteurs et lutter contre le changement climatique. L’entreprise, pour lever des fonds, fonctionne avec le système de la dette convertible.


Alternativement, pour financer des stratégies novatrices d’adaptation au climat, l’ETF (Exchange-Trade Fund) ETHO Climate Leadership US investit dans les entreprises chefs de file en matière d’amélioration des pratiques climatiques. Sur base des données de performance climatique de Trucost, Etho Capital classe les entreprises publiques en fonction de leurs émissions de carbone par dollar investi et sélectionne des actions qui sont 50% plus efficaces en matière de carbone que la moyenne de leur secteur.


La récolte et le stockage de CO2


Le stockage du carbone peut être une solution pour retarder ou atténuer le réchauffement climatique. Ce moyen permet de ralentir l’accumulation de gaz à effet de serre au niveau maritime et atmosphérique. Le dioxyde de carbone est naturellement capté dans l’atmosphère par des processus biologiques, chimiques et physiques. Pour lutter plus efficacement contre les changements climatiques, des process artificiels ont été créés afin de produire des effets similaires. Cela inclut le stockage de CO2 produit industriellement à l’aide d’aquifères salins souterrains, des réservoirs et autres puits de carbone.


Dans cette lutte contre le réchauffement climatique et plus particulièrement au stockage du CO2, les fonds sont à nouveau un moyen effectif pour y participer. À titre d’exemple, le fonds canadien Ecosystem Investment Partners (EIP) se focalise sur la restauration et la conservation écologique de différents projets à travers l’Amérique du Nord. Grâce à leur stratégie qui est d’investir dans la restauration à grande échelle, le fonds génère des crédits pour préserver les cours d’eau, les espèces menacées et les zones humides, conciliant un rendement attractif et des bénéfices environnementaux durables.


La réduction d’émission de CO2 est un challenge que de nombreuses startups cherchent à relever. Par exemple, Betteries utilise des batteries recyclées de véhicules électriques afin de leur offrir une seconde vie. L’objectif est de produire une batterie plus abordable afin de participer à la transition vers les énergies renouvelables.

Réduction des gaz à effet de serre


Les émissions de gaz à effet de serres sont les principales causes du réchauffement climatique. Si on cessait immédiatement toutes les émissions, le réchauffement en cours ne s’arrêterait pas immédiatement. Certains gaz prennent en effet plusieurs années à quitter le système atmosphérique. Les scientifiques ont ainsi démontré que même si les émissions s’arrêtaient complètement, les températures et le niveau de la mer s’élèveraient pendant encore 100 ans. Par conséquent, plus les réductions de gaz à effet de serre seront tardives et plus l’ampleur du changement climatique se fera sentir sur la durée.


En termes d’investissement non-côté, l’entreprise fintech Nori prend à coeur ce combat climatique et propose une marketplace visant à éliminer le CO2 de l’atmosphère. Plus précisément, l’entreprise a mis sur pied un système de certifications rémunérant les agriculteurs qui implémentent des méthodes agricoles responsables telles que la plantation des plantes de couverture ou l’utilisation de méthodes qui ne nécessitent pas l’intervention de machines émettrices.


Dans le cas d’un investissement côté sur les marchés, l’ETF (Exchange-Traded Fund) Lyxor MSCI Europe Climate Change (DR) UCITS ETF a pour objectif de répliquer l’indice de référence MSCI Europe Climate Change Net Total Return Index. Cet index suit une stratégie qui repondère les titres en fonction des opportunités et des risques associés à la transition vers une économie bas carbone. Depuis son entrée sur les marchés à la mi-avril 2020, cet ETF affiche une performance de +7,86%.


ET MAINTENANT?


Si vous souhaitez devenir un investisseur à impact, rapprochez-vous de vos conseillers en investissement financiers spécialisés en impact investing qui pourront vous aider à mesurer et connecter les trois dimensions que sont le rendement, le risque et l’impact, et ce à l’image de votre situation patrimoniale et votre profil d’investisseur.


#ImpactInvesting #FinanceDurable #ODD #FamilyOffice #BroccoliVirus #ClimateChange


*Toniic

envelopes.png
  • Medium
  • LinkedIn
spain.png
Logo Kanopé Impact

Investir pour relever les grands défis de la planète